Une biographie d’Ignace Paderewski

Anita Prażmowska propose aux éditions Noir sur Blanc une biographie d’Ignace Paderewski (Kuryłówka, ancienne province polonaise de Podolie 1860 – New York, USA 1941).

« Immense musicien et grand homme d’État, Ignace Paderewski fut en son temps « le Polonais le plus célèbre du monde ». On a pu dire qu’il avait su convaincre, dès 1917, Woodrow Wilson en faveur de la Pologne, et qu’ainsi le cas polonais est devenu le treizième des fameux Quatorze points du président américain (« Un État polonais indépendant devra être constitué, qui inclura les territoires habités de populations indiscutablement polonaises, [état] auquel devra être assuré un accès libre et sûr à la mer. ») Mais la restauration de l’État polonais intéressait les puissances alliées à plus d’un titre : cela leur permettait de mettre un bémol supplémentaire à la puissance allemande et de faire barrage à l’expansion, fût-elle idéologique, de la Russie communiste (ce qui se vérifiera parfaitement lors de la guerre russo-polonaise de 1920).

L’essai d’Anita Prażmowska, dans la brillante série Makers of the Modern Worlds’intéresse tout particulièrement au diplomate, au négociateur, à l’homme qui représenta, avec Roman Dmowski et Jan Piłsudski, la délégation polonaise durant la Conférence de paix de Paris de 1919. Et c’est ainsi une plongée fascinante dans le laboratoire de l’Europe moderne : un puzzle redessiné par les traités de Versailles et de Saint-Germain-en-Laye, mais aussi le chaudron de conflits ultérieurs » (présentation de l’éditeur).

Ignace Paderewski

Ignace Paderewski et la renaissance de la Pologne en 1919, Anita Prażmowska traduite du polonais par Françoise Stonborough-Blaser, Editions Noir sur Blanc, novembre 2014

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire