Un Copernic retrouvé

Suite à l’incendie en septembre 2004 de la bibliothèque de la duchesse Anna-Amalia (Weimar), une copie du Revolutionibus Orbium Coelestium de Nicolas Copernic (Toruń 1473 – Frombork 1543) était estimée détruite. Elle vient d’être retrouvée à l’occasion de travaux de restauration.

Le Revolutionibus Orbium Coelestium (c’est-à-dire Des révolutions des orbes célestes ou Des révolutions des sphères célestes) a été imprimé pour la première fois en 1543 à Nuremberg, du vivant de Copernic.  L’astronome polonais y expose sa vision héliocentrique de l’univers, s’opposant au géocentrisme alors en vigueur.

Copernic

 

Source.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire