Saint Valentin à Chelmno

C’est dans la ville de Chelmno que sont conservée des reliques de saint Valentin (la collégiale Saint-Jean-Baptiste de Roquemaure dans le Gard en possède également). Il fut emprisonné au IIIe siècle pour avoir marié des Chrétiens, puis  martyrisé et décapité.

La fête de la Saint Valentin était inconnue en Pologne avant la chute du communisme mais depuis, le pays s’est ouvert au tourisme et Chelmno s’est proclamée ville des amoureux, avec un circuit touristique qui met en valeur son patrimoine historique :  remparts médiévaux, hôtel de ville de style renaissance et de nombreuses églises gotiques en brique rouge, dont l’église paroissiale de l’Assomption qui conserve des reliques de saint Valentin.

Chelmno

Boulangers et pâtissiers de la ville préparent de délicieuses spécialités en forme du cœur.

Ce fut à Chelmno que les autorités de la police et de la SS créèrent pendant la Seconde Guerre mondiale le premier camp de mise à mort fixe (avec utilisation de camions à gaz) afin d’éliminer la population juive du Wartheland et du ghetto de Lodz. Il existe à Chelmno un musée sur plusieurs sites : l’emplacement des ruines du château (qui servait de « lieu d’accueil »), un site archéologique ainsi que la forêt Rzuchów avec le cimetière, un monument et mur du souvenir, des plaques commémoratives et le pavillon du musée.

Chełmno_-_ściana_pamięci

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. C’est une des plus belles villes polonaises que j’ai visitées.

Laisser un commentaire