Les écrivains polonais face à la Shoah

Vient de paraître aux éditions Garnier un ouvrage dirigé par Agnieszka Grudzińska : Victimes, témoins – Les écrivains polonais face à la Shoah (1940-1960).

« Cet ouvrage traduit et commente des textes d’écrivains polonais qui, pendant la guerre ou peu après, ont réagi aux exactions nazies contre les Juifs. Leurs écrits témoignent d’un effort pour rendre compte de la catastrophe dans le langage de l’art (prose, poésie, fiction).« 

Voici les différentes parties de l’ouvrage :

Les Juifs en Pologne

La fiction de l’holocauste ?

Poésie :

Zuzanna Ginczanka ­l’ironiste
CzesŁaw MiŁosz, Témoin à ­l’ouvrage
Trois voix de ­l’étranger
Le Poète contre la langue
Les ballades de la Shoah

Prose :

Les pseudonymes de Kazimierz Brandys
L’amour et ­l’extermination
« Chez nous, à Auschwitz, on s’amuse comme on peut »
Condamnation ambiguë ou probité d’un intellectuel catholique ?
Un classique à revisiter ?
Chute polonaise

Voici l’intégralité de la table des matières sous format pdf : Les écrivains polonais face à la Shoah

Les écrivains polonais face à la Shoah

Victimes, témoins – Les écrivains polonais face à la Shoah (1940-1960), dir. Agnieszka Grudzińska, Classiques Garnier, 474 pages, 2016, 48 €

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire