Kantor par lui-même

A l’occasion du centenaire de la naissance de Tadeusz Kantor (1915-1990), les éditions Les Solitaires intempestifs publient plusieurs textes du dramaturge polonais. Le premier à paraître le 2 mars 2015 est Ma Pauvre chambre de l’imagination sous-titré Kantor par lui-même.

« Ce volume se propose de constituer une introduction à la vie et à l’œuvre à travers les mots mêmes de celui qui aura durablement marqué l’art de son siècle » (présentation de l’éditeur).

J’aimerais me concentrer sur le courant qui mène du théâtre zéro, à travers le happening et le théâtre impossible, vers le théâtre de la mort. Chacune de ces étapes est importante. Et si je revendique les valeurs que j’ai découvertes, je me garde de traiter ce fait en mégalomane et de considérer que je suis seul à avoir montré la voie car c’est quelque chose qui, dans l’art, ne se produit pas. Découvrir ! – cela se passe comme dans la science.

ma-pauvre-chambre-de-limagination-kantor-par-lui-meme

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire