Journal de la Kolyma

Après, La Fièvre blanche : De Moscou à Vladivostok, les éditions Noir sur Blanc publient un reportage littéraire de Jacek Hugo-Bader (1957), journaliste au quotidien polonais Gazeta Wyborcza. Grand connaisseur de la Russie, spécialiste de l’ex-URSS, il propose Journal de la Kolyma, un récit de la Russie d’aujourd’hui à travers ce haut-lieu concentrationnaire du Goulag, dans l’extrême nord du pays.

« Journal de la Kolyma est une road story. Jacek Hugo-Bader y raconte son voyage au long de la Route de la Kolyma, qui relie Magadan à Iakoutsk en 2025 kilomètres. Un voyage pavé de rencontres, d’expériences et d’émotions.
En référence aux Récits de la Kolyma de Varlam Chalamov et à L’Archipel du goulag de Soljenitsyne, Hugo-Bader évoque le terrible passé de la région. La Kolyma, au climat extrêmement rude et riche de nombreuses mines d’or, d’argent et d’uranium, a été le lieu d’exil d’une multitude de prisonniers soviétiques. Mais ce n’est pas ce passé que le reporter polonais veut mettre en avant : ce sont les gens qui, aujourd’hui, vivent dans ces régions reculées. Il fait ainsi le portrait de Dima le tchékiste, gras et bruyant ; de Natacha, 79 ans, fille de Iejov, le chef de la police secrète sous Staline, responsable de millions de morts ; du chien Bobik ; de l’oligarque Alexander ; et, au début de l’ouvrage, de la chamane iakoute Dora, comme pour placer son récit et son voyage sous la protection des esprits…
Sous la plume d’Hugo-Bader, les conversations avec les habitants et les voyageurs de passage prennent vie, les situations cocasses ou inquiétantes se dessinent nettement. Le journaliste se met lui-même en scène dans son texte, devenant le guide explicite du lecteur le long de la Route de la Kolyma. » (présentation de l’éditeur)

Journal de la Kolyma

Journal de la Kolyma,  Jacek Hugo-Bader traduit du polonais par Agnieszka Żuk, Noir sur Blanc, avril 2015

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire