Joseph Boruwlaski héros de roman

Joseph Boruwlaski (Halicz, Pologne 1739 – Durham, Angleterre 1837), est le héros du nouveau roman d’Eve de Castro qui parait aux éditions Robert Laffont.

« Russie polonaise, 1741. Tombée dans la misère, la comtesse Boruwlaska vend son fils à une amie fortunée.
Comme jouet humain.
À neuf ans, Joseph a la taille d’un enfant à la naissance. Idéalement proportionné, les traits fins, ravissant. C’est une « réduction humaine », un lilliputien. Doué d’une intelligence exceptionnelle.
Un monstre parfait.
Le sort qui l’attend est celui d’un animal de compagnie ou d’une bête de foire. « Joujou » va vivre quatre-vingt-dix-huit ans à cheval entre les fastes de l’Ancien Régime et les débuts de la révolution industrielle, jouer du violon pour des rois et pour des putains, séduire des femmes, sillonner l’Europe à feu et à sang, exciter la convoitise des savants, devenir une légende. »

Eve de Castro

La chronique de Thierry Gandillot dans Les Echos.

Joujou, Eve de Castro, Robert Laffont, octobre 2014

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

Laisser un commentaire