Jan Karski en bande dessinée

Les éditions Steinkis publient Jan Karski, l’homme qui a découvert l’holocauste de Marco Rizzo (journaliste) et Lelio Bonaccorso (dessinateur et enseignant en arts plastiques), tous deux italiens.

Il s’agit d’une adaptation en bande dessinée du récit que Jan Karski (Łódź, Pologne 1914 – Washington, USA 2000) fit de sa vie et son témoignage sur les camps de concentration dans Mon témoignage devant le monde.

« 1939. Jan Kozielewski, jeune Polonais de bonne famille, catholique, est happé par la guerre. Sous le nom de Jan Karski, il devient un agent de la résistance.
Sa mission : s’introduire au cœur du ghetto de Varsovie puis dans un camp d’extermination et  transmettre son rapport au Président des États-Unis » (présentation de l’éditeur).

Jan Karski

La chronique de Publikart.

Jan Karski, l’homme qui a découvert l’holocauste de  Marco Rizzo et  Lelio Bonaccorso, traduits de l’italien par Marie Guidicelli, Steinkis Editions, novembre 2014

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire